Comment choisir son diagnostiqueur immobilier ?

Le diagnostic immobilier est devenu une obligation depuis la loi Carrez de 1997. Il s’agit d’une évaluation de l’état réel d’une habitation partant des points généraux jusqu’aux moindres détails. Cela peut concerner la performance énergétique, l’état des installations, l’amiante et bien d’autres critères. Pour cela, il faut l’intervention d’un bon diagnostiqueur. Comment le choisir ? Voici quelques conseils.

La certification

Un diagnostiqueur immobilier digne de ce nom est avant tout un professionnel certifié qui exerce son métier suivant les normes établies par la loi. En aucun cas, vous ne devez vous fier à un spécialiste dont les papiers ne sont pas en règle car cela peut rendre votre diagnostic invalide et entraîner des conséquences néfastes pour votre future transaction que ce soit une vente ou une mise en location.

Cette page à matière à vous intéresser.

Comment choisir son diagnostiqueur immobilier ?

A cette certification s’ajoute une indépendance totale du travailleur pour éviter les conflits d’intérêts possibles ainsi que l’assurance responsabilité civile.

Les critères moraux

Un bon diagnostiqueur immobilier est à même de fournir un devis bien détaillé sur les travaux qu’il va entreprendre et ce, dans un délai très court. Cette rapidité, cependant, ne doit pas se répercuter sur sa manière d’intervenir. Si vous êtes face à un diagnostiqueur dont le délai d’intervention est bien trop court, il vaut mieux ne pas l’engager au risque de faire établir une mauvaise évaluation.

Il en est de même pour le diagnostiqueur qui propose un tarif bien trop élevé par rapport à la moyenne. En procédant à quelques recherches, vous trouverez le tarif moyen normal d’un diagnostiqueur immobilier suivant les points qu’il consulte dans votre habitation. Le bon diagnostiqueur vous propose toujours un tarif raisonnable tout en tenant compte de la qualité de son travail.

En somme, la recherche d’un bon diagnostiqueur passe par une comparaison de trois prestataires au moins. Les recommandations de votre entourage pourront aussi vous aider à cet effet. Quoiqu’il en soit, veillez à ce que ce diagnostic soit réalisé au mieux et au plus vite pour espérer réussir votre transaction immobilière.